Diptères sur fleurs d’asters

Diptères fantastiques et énigmatiques
Syrphe porte-plume mâle

Click pour voir en grand

Les fleurs d'aster ayant décidément un succès fou, on observe à côté des abeilles sociales ou solitaires, d'autres insectes aux parures bien colorées. Même si certains d'entre eux s'arrangent pour que leur robe ressemble à celles des abeilles ou des guêpes, on voit tout de suite à leur allure générale, qu'ils n'appartiennent pas à la même famille: il s'agit bien sûr de diptères.
Leur forme, taille, couleurs, sont si variées que cela force l'admiration. Encore tout un monde extrêmement complexe à explorer, à reconnaître, à identifier.

Une nouvelle fois, le forum et la galerie du Monde des insectes m'ont été très précieux pour déterminer de manière vraisemblable le genre de ces insectes, et parfois même leur espèce...

Les Diptères

Les Diptères ne possèdent, comme leur nom l'indique, qu'une seule paire d'ailes.

Anatomie d'une mouche<br />Image du site Dictionnaire visuel

Click pour voir en grand

La seconde paire est réduite à deux petits balanciers souvent très visibles, assurant l'équilibre du vol.
Il se répartissent en quelques 177 familles. Voir une description intéressante sur: Diptéra.
Ci-contre, schéma reprenant l'anatomie d'une mouche, du site Dictionnaire Visuel
Les représentants de quatre familles de diptères parcouraient ce jour-là les asters...

Famille des Calliphoridae

Probable Lucilie

Click pour voir en grand

Les représentants de ce genre ont grossièrement l'allure classique d'une mouche, avec pour certains de magnifiques reflets métalliques, mais à y regarder de plus près, leur détermination n'a rien de si évident.

Ci-contre, une probable Lucilia dont l'espèce restera indéterminée, la photo ne présentant pas assez de détails caractéristiques. De même, ci-dessous, deux autres probables Lucilias, la seconde arborant une magnifique couleur rouge métallique, probablement caractéristique de son entrée dans l'âge mûr...

Les spécimens suivants, en revanche, sont bien identifiés grâce à l'aide des diptérophiles du Monde des insectes. Il s'agit tout d'abord du genre Melinda, présentant de magnifiques reflets bleus, et du genre Stomorhina, espèce lunata à la morphologie bien caractéristique et dont les yeux sont rayés horizontalement. Sur ce spécimen, les rayures oranges de l'abdomen, inexistantes chez la femelle, correspondent à celles d'un mâle.

Click pour voir en grand

Famille des Sarcophagidae

Une allure de mouche ordinaire caractérise cette famille, et pourtant, avec un peu d'attention, on leur découvre de bien jolis costumes...

Ci-dessous, une représentante de l'ordre des Sarcophaga, ou mouche à damiers. Leur mauvaise réputation de mouches à viande n'enlève rien à leur physique étonnant, mention spéciale pour leur abdomen réellement décoré de damiers du plus heureux effet!

Click pour voir en grand

Famille des Syrphidae

La grande famille des Syrphidae regroupe des insectes qui n'ont souvent, en apparence, rien de la mouche habituelle. Formes et couleurs imitent parfois la parure de l'abeille ou de la guêpe, un déguisement bien utile pour échapper aux prédateurs.

  • Les Eristales: les Eristales ont une nervation alaire caractéristique et aisément reconnaissable.
  • Dans le genre Eristalis, pas moins de trois espèces tourbillonnaient autour des asters:
    Eristale Arbustorum

    Click pour voir en grand

    • Ci-contre, une Eristalis arbustorum, dont le dessin abdominal en sablier est assez caractéristique, mais surtout reconnaissable à son aristaL'arista est un organe sensoriel composé de poils hérissés, placée près des antennes.
      Voir Anatomie de la mouche sur le: dictionnaire visuel
      plumeuse.
    • Ci-dessous, une probable Eristalis interrupta: le fémur est noir, l'aile semble hyaline.
    • Ci-dessous encore, une Eristalis tenax, clairement identifiée sur le forum du Mondes des insectes, grâce à sa nervure alaire, son fémur noir, ses bandes verticales de poils sur les yeux, mais surtout grâce à sa longue aristaL'arista est un organe sensoriel composé de poils hérissés, placé près des antennes.
      Voir Anatomie de la mouche sur le: dictionnaire visuel
      , et son étonnante brosse mimétique.La brosse mimétique située ici sur le tibia trois est une touffe de poil ressemblant à celle des abeilles mellifères.

      Click pour voir en grand

      arista: organe sensoriel composé de poils hérissés, placée près des antennes.
      brosse mimétique: touffe de poil située ici sur le tibia trois et ressemblant à celle des abeilles mellifères.
  • Trois autres genres butinaient également: voir ci-dessous,
    • Le genre Eupeodes: détermination confirmée sur le Monde des insectes, il s'agit d'un Eupeodes latifasciatus.
    • Le genre Myathropa: espèce Florea reconnaissable à la décoration de son thorax qui évoque le signe de batman ou une tête de mort. On l'appelle parfois Eristale des fleurs bien qu'il ne s'agisse en aucun cas d'une Eristale.
    • Le genre Sphaerophoria: probable mâle et femelle de l'espèce Scripta, ou Syrphe porte-plume, ainsi nommé car l'extrémité de l'abdomen du mâle évoque vaguement un porte-plume.

      Click pour voir en grand

Famille des Tachinae

Pour terminer en beauté, une représentante de la famille des Tachinae, famille aux allures assez hétéroclites, avec un exemple typique: la Tachina, probable Fera, ou peut-être Magnicornis, au look improbable et inoubliable.

Tachina probable Fera ou Magnicornis

Click pour voir en grand

Tachina probable Fera ou Magnicornis

Click pour voir en grand

Tachina probable Fera ou Magnicornis

Click pour voir en grand

Diptères fantastiques et énigmatiques
[singlepic id=295 w=248 h=186]

Syrphe porte-plumeCliquer la photo

Les fleurs d'aster ayant décidément un succès fou, on observe à côté des abeilles sociales ou solitaires, d'autres insectes aux parures bien colorées. Même si certains d'entre eux s'arrangent pour que leur robe ressemble à celles des abeilles ou des guêpes, on voit tout de suite à leur allure générale, qu'ils n'appartiennent pas à la même famille: il s'agit bien sûr de diptères.
Leur forme, taille, couleurs, sont si variées que cela force l'admiration. Encore tout un monde extrêmement complexe à explorer, à reconnaître, à identifier.

Une nouvelle fois, le forum et la galerie du Monde des insectes m'ont été très précieux pour déterminer de manière vraisemblable le genre de ces insectes, et parfois même leur espèce...

Les Diptères ne possèdent, comme leur nom l'indique, qu'une seule paire d'ailes.

[singlepic id=294 w=200h=149]

Anatomie d'une mouche
Image du site Dictionnaire visuel
Cliquer le schéma

La seconde paire est réduite à deux petits balanciers souvent très visibles, assurant l'équilibre du vol.

Il se répartissent en quelques 177 familles. Voir une description intéressante sur: Diptéra.

Ci-contre, schéma reprenant l'anatomie d'une mouche, du site Dictionnaire Visuel

Les représentants de quatre familles de diptères parcouraient ce jour-là les asters...

Famille des Calliphoridae

[singlepic id=293 w=248 h=186]

Probable LucilieCliquer la photo

Les représentants de ce genre ont grossièrement l'allure classique d'une mouche, avec pour certains de magnifiques reflets métalliques, mais à y regarder de plus près, leur détermination n'a rien de si évident.

Ci-contre, une probable Lucilia dont l'espèce restera indéterminée, la photo ne présentant pas assez de détails caractéristiques. De même, ci-dessous, deux autres probables Lucilias, la seconde arborant une magnifique couleur rouge métallique, probablement caractéristique de son entrée dans l'âge mûr...

Les spécimens suivants, en revanche, sont bien identifiés grâce à l'aide des diptérophiles du Monde des insectes. Il s'agit tout d'abord du genre Melinda, présentant de magnifiques reflets bleus, et du genre Stomorhina, espèce lunata à la morphologie bien caractéristique et dont les yeux sont rayés horizontalement. Sur ce spécimen, les rayures oranges de l'abdomen, inexistantes chez la femelle, correspondent à celles d'un mâle.

Un petit clic pour voir en grand

[nggallery id=47]

Famille des Sarcophagidae

Une allure de mouche ordinaire caractérise cette famille, et pourtant, avec un peu d'attention, on leur découvre de bien jolis costumes...

Ci-dessous, une représentante de l'ordre des Sarcophaga, ou mouche à damiers. Leur mauvaise réputation de mouches à viande n'enlève rien à leur physique étonnant, mention spéciale pour leur abdomen réellement décoré de damiers du plus heureux effet!

Un petit clic pour voir en grand

[nggallery id=48]

Famille des Syrphidae

La grande famille des Syrphidae regroupe des insectes qui n'ont souvent, en apparence, rien de la mouche habituelle. Formes et couleurs imitent parfois la parure de l'abeille ou de la guêpe, un déguisement bien utile pour échapper aux prédateurs.

  • Les Eristales: les Eristales ont une nervation alaire caractéristique et aisément reconnaissable.
    Schéma d'après le Monde des Insectes

    Schéma d'après le Monde des Insectes

    Dans le genre Eristalis, pas moins de trois espèces tourbillonnaient autour des asters:
    • [singlepic id=292 w=244 h=130]

      Eristale Arbustorum
      Cliquer la photo

      une Eristalis arbustorum, dont le dessin abdominal en sablier est assez caractéristique, mais surtout reconnaissable à son aristaL'arista est un organe sensoriel composé de poils hérissés, placée près des antennes.
      Voir Anatomie de la mouche sur le: dictionnaire visuel
      plumeuse.

    • une probable Eristalis interrupta: le fémur est noir, l'aile semble hyaline.
    • une Eristalis tenax, clairement identifiée sur le forum du Mondes des insectes, grâce à sa nervure alaire, son fémur noire, ses bandes verticales de poils sur les yeux, mais surtout grâce à sa longue aristaL'arista est un organe sensoriel composé de poils hérissés, placée près des antennes.
      Voir Anatomie de la mouche sur le: dictionnaire visuel
      , et son étonnante brosse mimétiqueLa brosse mimétique située ici sur le tibia 3 est une touffe de poil ressemblant à celle des abeilles mellifères..

      Un petit clic pour voir en grand

      [nggallery id=49]
  • Trois autres genres butinaient également:
    • Le genre Eupeodes: détermination confirmée sur le Monde des insectes, il s'agit d'un Eupeodes latifasciatus.
    • Le genre Myathropa: espèce Florea reconnaissable à la décoration de son thorax qui évoque le signe de batman ou une tête de mort. On l'appelle parfois Eristale des fleurs bien qu'il ne s'agisse en aucun cas d'une Eristale.
    • Le genre Sphaerophoria: probable mâle et femelle de l'espèce Scripta, ou Syrphe porte-plume, ainsi nommé car l'extrémité de l'abdomen du mâle évoque vaguement un porte-plume.

      Un petit clic pour voir en grand

      [nggallery id=50]

Famille des Tachinae

Pour terminer en beauté, une représentante de la famille des Tachinae, famille aux allures assez hétéroclites, avec un exemple typique: la Tachina, probable Fera, ou peut-être Magnicornis, au look improbable et inoubliable.

[singlepic id=296 w=170 h=127]

Tachina, probable
Fera ou Magnicornis
Cliquer la photo

[singlepic id=297 w=170 h=127]

Tachina, probable
Fera ou Magnicornis
Cliquer la photo

[singlepic id=298 w=170 h=127]

Tachina, probable
Fera ou Magnicornis
Cliquer la photo

Un commentaire à propos de “Diptères sur fleurs d’asters

  1. vraiment intéressant cet article, je rédige des fiches de doc sur mes syrphes et j’ai vraiment aimé le style informatif et synthétique de votre article. ( hop dans mes favoris!)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Site web