Nous sommes tous Charlie

L'effroi, la colère et la révolte sont toujours d'actualité, même si les responsables de la tragédie que nous avons vécue cette terrible semaine ne sont définitivement plus en état de nuire. Devant un tel déploiement de violence face à quelques illustrateurs pacifistes, face à des policiers démunis, face à des clients de supérette innocents, les Français ont répondu en défilant massivement en hommage aux dix-sept victimes, mais aussi pour défendre notre liberté d'expression, et notre laïcité, nos deux trésors nationaux. Les confrères de l'équipe de Charlie Hebdo ont, quant à eux, pris leurs crayons pour un hommage graphique. Ces démonstrations nécessaires de solidarité et de soutien ont été apaisantes mais pour autant, rien n'est réglé, vigilance!

Le dessin par dessus tout..

Nous sommes Charlie

Parmi les très nombreux témoignages d'effroi, et de révolte après l'innommable, de nombreux illustrateurs et caricaturistes de différentes nationalités ont témoigné de leur solidarité et revendiqué leur liberté d'expression.

Quelques uns des plus émouvants témoignages graphiques:

Ruben L. Oppenheimer

Probablement mon préféré : Dessin du Néerlandais Ruben L. Oppenheimer

Lucille Clerc

Dessin de Lucille Clerc

Philippe Geluck

Dessin de Philippe Geluck

Patrick Zédouard

Dessin de Patrick Zédouard

Manko

Dessin de Manko

Plantu

Dessin de Plantu

Loïc Sécheresse

Dessin de Loïc Sécheresse

Jiho

Dessin de Jiho

Philippe Fenech

Dessin de Philippe Fenech

Julien Nguyen

Dessin de Julien Nguyen

La caricature horriblement prémonitoire de Charb, telle qu'elle est parue dans le numéro de Charlie Hebdo avant l'attentat. Ce dessin n'est soudainement plus drôle du tout...

Fanatiques et STUPIDES...

James van Ottoprod

Appauvris en neurones
Dessin de James van Ottoprod

Monsieur Moyen, le mot de la fin...

Trouvé chez les Kouachi...
Dessin de Monsieur Moyen

Laïcité et blasphème

Cécile Bertrand

Dessin de Cécile Bertrand

Click pour voir en grand

La laïcité ne veut pas seulement dire respect des religions entre elles, comme on l'entend répéter trop souvent, mais aussi respect de l'athéisme.

La laïcité, en France, nous offre la liberté de croire en un dieu, la liberté de religion donc, mais aussi et surtout la liberté de ne pas croire. Répondre aux sirènes politiquement correctes en s'auto-censurant, ou pire, en rétablissant le délit de blasphème en France, serait une atteinte grave à la liberté d'expression en général et à la liberté d'exprimer notre incroyance et donc notre liberté d'être athée. Impossible!

Toutes les grandes vérités commencent pas être des blasphèmes.


Citation de Bernard Shaw


Consensus religieux

Laissons Luz conclure

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Site web