Education Canine Amicale et Positive

Après la disparition de Tara et avant d'accueillir un nouvel Airedale, il nous a semblé utile de faire le point sur l'éducation que nous souhaitions donner au futur chiot. Parce que nous étions néophytes à l'époque où Tara n'était qu'un chiot et que nous n'avons pas toujours eu affaire à des éducateurs compétents, loin de là, bien des erreurs ont été commises. Les plus évidentes:

  • Une mise en place trop tardive de l'éducation: l'amicale canine accueillant les chiots à l'époque à partir de 4 mois
  • Des méthodes d'éducation beaucoup trop coercitives qui ont été bien souvent contre productives.

Hommage au Dr Sophia Yin

Dr Sophia Yin
Merci Dr Yin, Merci pour tout ...

Mise à jour...

Le 28 septembre 2014, nous avons appris la disparition du Dr Sophia Yin. Cette nouvelle nous a profondément attristés: Le Dr Yin était une très très grande dame du monde de l’Éducation Canine, son approche du chien était aussi remarquable qu'efficace! Nous avons pu tester sa méthode avec nos deux chiots et ce fut une révélation, une révolution, un bonheur...
Le 28 septembre 2014, nos chiens ont perdu un guide, un leader, une amie. Nos pensées vont naturellement vers sa famille mais aussi vers Jonesy, le petit Jack Russell qu'elle avait recueilli et dont elle avait transformé la vie...

Education positive: La révélation

Dr Ian Dunbar
Le Dr Ian Dunbar

Quand une amie, elle-même Airedale Addict, nous a conseillé l'éducation amicale et positive, développée à l'origine aux Etats Unis par le Docteur Ian Dunbar il y une trentaine d'années, et enfin adoptée par certains éducateurs en France comme ceux du MFEC, même s'ils ne sont guère nombreux, cela a été une véritable révélation.
Nous nous sommes donc plongés dans la lecture et la consultation des ouvrages et autres sites internet du Dr Dunbar mais aussi du Dr Sophia Yin, dont le travail nous a semblé tout à fait remarquable.

Education positive: Le principe

  • Par éducation positive, on entend une éducation sans violence, dans le respect du chien. On renforce les bons comportements en les récompensant et on ignore autant que faire se peut les comportements que l'on ne souhaite pas encourager.

    On punit peu...
    On récompense beaucoup...
    Exemple: on ignore le chien qui saute, on récompense le chien qui s'assoit.

  • Le site et le blog du Dr Dunbar regorgent de textes explicatifs, de documentation vidéo, de conseils en tout genre. Ce sont de véritables mines à explorer et à exploiter. Pour ceux que l'anglais rebute, certains de ses ouvrages ont été traduits en français:
    Les livres du Dr Dunbar parus en français
    disponible chez Animalindisponible chez Amazon
    Avant et Après l'achat de votre chiot
    Comment apprendre de vieux tours à un nouveau chien
    Ne tenez pas compte du titre très mal choisi du second ouvrage!
    Il faut vraiment le lire!
  • Il est donc essentiel de s'imprégner de la méthode préconisée par le Dr Dunbar pour envisager une éducation canine positive. Mais pour comprendre les fondements de cette méthode c'est vers les travaux du Dr Yin qu'il faut se tourner...

Education positive: les fondements scientifiques

Dans son livre How to behave so your dog behave le Dr Yin nous explique ce qu'est l'éducation positive, quels en sont les fondements et pourquoi ça marche. Pour comprendre, il faut retourner aux sources des travaux de Ivan Pavlov et de Burrhus Frederic Skinner.

Ivan Pavlov

  • Ivan Pavlov est un médecin et physiologiste russe, dont nous avons tous entendu parler en cours de Biologie, au Collège ou au Lycée.
    Ivan Pavlov
    Ivan Pavlov
    Il est resté célèbre pour ses travaux, réalisés vers la fin du 19ème siècle, sur les réflexes conditionnels: lorsqu'il distribuait de la nourriture à son sujet d'étude, en l’occurrence un chien, en accompagnant le repas d'un signal sonore, au bout d'un moment la seule émission de ce signal suffisait à déclencher la salivation du chien et cela même en l'absence de nourriture. Le chien avait appris à associer le signal sonore à la venue de son repas. Il s'agit de conditionnement classique encore appelé répondant.

    En conditionnement classique l'animal apprend par association
    Un exemple concret d'apprentissage par association: un chien est transporté chez le vétérinaire dans une cage; il est malade durant le trajet en voiture, les aboiements dans la salle d'attente l'effraient, les manipulations du vétérinaire sont désagréables. A la visite suivante, la simple vue de la cage le fait fuir: il a associé la cage à l'ensemble des expériences désagréables qu'il a vécues.
    (Exemple tiré du livre How to behave so your dog behaves du Dr Yin)

Burrhus Frederic Skinner

  • Burrhus Frederic Skinner est un psychologue américain dont les travaux ne sont à priori pas enseignés dans les classes secondaires. Pourquoi?
    Burrhus Frederic Skinner
    Skinner
    Vers le milieu du XXème siècle, il développe le concept de conditionnement opérant, encore appelé conditionnement instrumental, apprentissage skinnerien, conditionnement de type II. Le conditionnement opérant repose sur le renforcement et la punition, le renforcement comme la punition pouvant être positif ou négatif.
    • Le renforcement signifie que si l'on récompense un comportement donné, la probabilité pour qu'il se reproduise sera grande. A contrario, si on ne le renforce pas, il est probable qu'il se reproduira moins souvent, voir s'éteindra.
    • Par punition on entend tout ce qui va diminuer la probabilité qu'un comportement se reproduise.
    • La notion de positif ou de négatif peut s'appliquer au renforcement comme à la punition, positif signifiant que l'on va ajouter quelque chose, négatif que l'on va supprimer quelque chose.
    • En conditionnement opérant, l'animal apprend de ses erreurs par essais successifs. Il apprend à renouveler les comportements qui lui apportent des choses plaisantes et à éviter les comportements qui lui apportent des choses désagréables.

Renforcement et Punition selon le Dr Yin:
Renforcement

Click pour voir en grand

Renforcement
Dr Sophia Yin

Renforcement

Click pour voir en grand

Punition
Dr Sophia Yin

How to behave

Un exemple théorique d'apprentissage par conditionnement opérant

Cas de figure: un chien a un mauvais rappel, il revient très difficilement lorsqu'il s'amuse avec des congénères. Dans ce cas précis, quel type de comportement souhaite-t-on améliorer et quelle technique utiliser pour chacun des conditionnements opérants?

  • Les réponses:

    • Ce que l'on souhaite renforcer: le rappel
    • Ce que l'on souhaite diminuer: le jeu avec les congénères
    • Renforcement positif: donner une récompense quand le chien revient
    • Renforcement négatif: utiliser un collier électrique et envoyer un choc jusqu'à ce que le chien commence à revenir
    • Punition positive: utiliser un collier électrique et envoyer un choc au moment où le chien court vers ses congénères
    • Punition négative: faire en sorte que les congénères quittent le lieu lorsque le chien court vers eux
  • Résultats:

    Au-delà du choix vraiment brutal du collier électrique, ce qui fonctionne indéniablement le mieux, nous explique le Dr Yin, c'est une combinaison du Renforcement positif et de la Punition négative, à savoir, dans l'exemple présenté, la récompense et le départ des congénères.

  • Explications:

    Il ne faut pas oublier qu'à chaque fois que l'on souhaite renforcer un comportement par conditionnement opérant, l'animal apprend parallèlement par conditionnement classique et, dans le cas de figure présenté ci-dessus, le chien risque d'associer la situation vécue et le collier électrique, très coercitif, à son maître. Voilà qui pourrait vraisemblablement nuire à la relation du maître avec son chien et ce n'est certes pas le but recherché. Certains chiens pardonnent facilement et d'autres pas...

    (Exemple tiré du livre How to behave so your dog behaves du Dr Yin)


Education positive: chacun sa méthode

Une fois que l'on a compris les principes et les fondements de l'éducation canine amicale et positive, et que l'on est prêt à mettre en pratique ce concept, reste le plus important: comment procéder concrètement au quotidien. Il n'y a pas de solution miracle malheureusement mais des pistes:

  • MFEC sigle
    Trouver un éducateur professionnel qui applique l'éducation positive: en consultant le site de la MFEC, on constate qu'ils ne sont pas légions. Les amicales canines, plus accessibles financièrement et animées par des bénévoles dont le dévouement n'est pas à remettre en cause, semblent encore trop souvent attachées au conditionnement classique en ce qui concerne l'éducation à l'obéissance des chiens adolescents ou adulte. On note toutefois un net progrès dans l'approche du chiot et les Écoles du chiot sont indispensables à la socialisation de la petite truffe...
  • S'informer en ligne, lire des ouvrages spécialisées
    Perfect Puppy in 7 days

    Les sites du Dr Dunbar mais aussi du Dr Sophia Yin sont incontournables. Leurs ouvrages également. A mon sens, les méthodes Dunbar et Yin sont complémentaires, l'un apportant une vision globale des problèmes et le moyen d'y remédier, l'autre apportant une trame du travail à effectuer avec le chiot durant le premier mois à la maison, et une approche plus psychologique des tenants et aboutissants de la méthode.

  • Choisir la conduite accompagnée vétérinaire
    Conduite accompagnée Vétérinaire

    Initiée par la Vétérinaire Comportementaliste française, Nathalie Simon, membre de la MFEC, cet accompagnement proposé par certains cabinets vétérinaires permet, à raison d'une visite pédiatrique mensuelle, d'évaluer l'état physique et comportemental du chiot jusqu'à ses un an. Le maître dispose d'un guide qui lui permet d’auto évaluer les progrès réalisés dans l'éducation de son chiot chaque mois. Bien que certaines différences soient à noter par rapport aux recommandations du Dr Dunbar, l'esprit reste fidèle aux notions d'éducation positive et se révèlera une aide précieuse, surtout pour les maîtres qui éduquent un chiot pour la première fois.

En fonction de votre chien, de votre disponibilité, de votre motivation, de vos moyens financiers, rien ne vous empêche, après tout, de panacher deux ou trois approches...

5 Commentaires à propos de “Education Canine Amicale et Positive

  1. Bonjour
    pensez vous qu’un jour les livres de Sophia yin seront enfin traduits en français? j’espère tant… la France toujours hermétique ? dur dur de trouver ce type d’éducateurs dans nos régions….
    Merci pour cette agréable synthèse

  2. Merci de vote passage Annick.
    l’école du chiot est indispensable certes. MAIS!
    Mais, la plupart du temps, les classes sont trop chargées, les chiots trop livrés à eux-même, les petites terreurs (comme les miennes) ne sont pas suffisamment incitées à respecter leurs congénères…
    Donc, au vu de notre petite expérience, je modulerai mon enthousiasme, hélas…

  3. Je suis moniteur canin spécialisée en école des chiots à Bouafles dans l’Eure, je confirme qu’un chien qui passe par l’école du chiot est plus facile à vivre avec ses maîtres.

  4. Bonjour,
    Tout d’abord je suis ravie de votre conversion, tous les chiens vous en remercieront.
    Les méthodes positives sont bénéfiques à toutes les races de chien mais les résultats sont particulièrement spectaculaires avec les Terriers pour qui la coercition est toujours contre-productive!
    Il faut bien reconnaître que la documentation en Français sur les méthodes d’éducation positive est malheureusement rare.
    Si vous maîtrisez l’anglais vous êtes sauvé, et si en plus vous utilisez le clicker ce que je ne peux que vous recommander, parfait!

    La documentation en anglais:
    Karen Pryor, Donna Hill, Kikopup, Vicky O’Connor, tab289, la merveilleuse Eileenanddogs vont devenir vos amis au travers de leur site, vidéos et parfois ouvrages respectifs.
    Il existe un Yahoo groupe auquel j’ai le bonheur d’appartenir, exclusivement consacré à la méthode d’éducation au clicker développée par la canadienne Sue Ailsby: http://pets.groups.yahoo.com/group/traininglevels/
    Cette méthode est prodigieuse car elle est très accessible au non professionnels dont je fais partie. Organisée en niveaux, à leur tour décomposés en étapes pour chacun des comportements à travailler avec son chien, les résultats sont garantis à condition de travailler régulièrement évidemment. Nos deux Airedales travaillent avec cette méthode depuis 6 mois et les progrès, acquis tout en douceur, sont incroyables.

    La documentation en français:
    Tout d’abord un forum consacré à l’éducation positive:http://educationcanine.forumactif.com/, la documentation est intéressante pour une première approche
    Il existe quelques ouvrages consacrés au clicker: celui de Karen Pryor traduit: http://livre.fnac.com/a4122064/Karen-Pryor-J-entraine-mon-chien-au-clicker
    ou bien encore click-bonbon, http://pages.infinit.net/clicker/volume.html avec un forum que je ne connais pas: http://clickbonbon.positifforum.com/

    Sinon, vous avez la possibilité de participer à des stages auprès d’éducateurs canins professionnels en privilégiant les membres du MFEC qui ne font pas semblant d’être positifs (attention aux arnaqueurs!)

    Concernant la remise en question du mythe de la dominance, je ne saurais que trop vous recommander l’excellent ouvrage de Barry Eaton: http://www.animalinboutique.fr/product.php?id_product=481

    Voilà, en espérant avoir répondu à votre attente,

    Cordialement,
    Murielle

  5. Bonjour,
    j’ai reçu une formation en éducation canine classique et je souhaite me former à cette nouvelle approche que je découvre.
    mis à part les deux livres que vous conseillez, existe t-il une littérature spécifique qui explique cette approche ainsi que la remise en question des théories de la dominance traditionnelles?

    cordialement
    SM

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Site web