Do as I do: fais comme moi!

Une nouvelle méthode pour éduquer son chien.
Claudia Fugazza

C'est lors d'un stage avec Véronique Valy que j'ai entendu parler pour la première fois du fascinant concept.

J'ai donc très vite fait l'acquisition du livre de Claudia Fugazza Do as I do, Using Social Learning et j'ai commencé à travailler avec mes deux monstres. Comme d'habitude, Haby s'est montrée plus rapide à comprendre mais Heliott a bien suivi.

Lorsque Paulina Druri a organisé un séminaire pour Claudia, je me suis tout naturellement inscrite avec Haby.

La méthode Do as I do, mais c'est quoi?

Claudia Fugazza
Claudia Fugazza

Il s'agit bien d'une méthode d'éducation, très efficace, mais pas de première intention. En effet, la mise en place de la méthodologie requiert de bonnes capacités d'écoute, d'attention, de concentration de la part du chien. En conséquence cela ne s'adressera pas aux chiots mais aux chiens déjà formés à l'obéissance de base.

Cette méthode viendra donc dans un second temps, en complément de l'éducation de base. Et comme le démontrent de nombreuses études, elle permettra au chien d'acquérir de nouveaux comportements très rapidement et plus facilement qu'avec les méthodes plus classiques comme le clicker training par exemple. Le plus de cette méthode: elle vous fait découvrir avec bonheur les fabuleuses capacités intellectuelles de votre chien.

La méthode Do as I do, comment ça marche?

Le but de cette méthode est de permettre aux chiens d'apprendre de nouvelles actions en utilisant l'imitation vis à vis de l'humain, et cela fonctionne parfaitement.

Claudia Fugazza

Tout le travail de Claudia Fugazza repose sur cette découverte: les chiens s'imitent entre eux, cela est bien connu, mais sont-ils capables d'imiter l'humain? Et bien oui. Après avoir testé sa méthode sur de très nombreux élèves canins, Claudia le prouve en publiant en 2014, sous la direction d'Adam Miklosi, Professeur d’éthologie à l'université de Budapest, une thèse de doctorat iconoclaste. Depuis, Claudia parcourt le monde en organisant des séminaires afin de démontrer l'efficience de sa méthode, en utilisant les étonnantes capacités cognitives et mémorielles de nos compagnons à quatre pattes. L'apprentissage par imitation fait partie de l'apprentissage social, terme regroupant une variété de processus d’apprentissage et s'opposant à l'apprentissage individuel.

L'apprentissage social désigne l'acquisition de savoirs et de savoir-faire résultant de l'observation du comportement d'autrui. [Carnets 2 Psycho]

Toutefois, parler d'imitation chez le chien vis à vis de l'humain n'est pas chose facilement accepté dans le milieu des chercheurs en éthologie. Claudia aura donc dû batailler pour que le résultat de ses études soient reconnues par certains de ses pairs. Même éduqués au sein d'une famille humaine, les loups ne sont pas capables d'imitation vis à vis de l'humain. Si les chiens sont différents, l'explication la plus plausible est que leur évolution à nos côtés depuis si longtemps, leur a permis de mettre en place des aptitudes particulières.

Si l’on se réfère aux études les plus récentes, l’évolution des chiens au contact des humains leur a permis de développer des compétences spécifiques pour interpréter nos signaux de communication[...] Il semble maintenant très clair que les chiens ont développé des compétences cognitives pour observer et comprendre les humains ce qui était avantageux dans leur niche écologique. [Origine et évolution des capacités sociales et cognitives chez le chien - Claudia Fugazza]

Prérequis: apprentissage associatif

  • Apprentissage préalable

    Avant d'appréhender la méthodologie "do as I do" le chien doit avoir appris six comportements ou actions différentes dont trois seront sous consignes verbales pures. Cela signifie que si vous demandez à votre chien, par exemple, de poser ses deux pattes avant sur un petit tabouret en lui disant "monte", à la fin de cet apprentissage préalable, il doit pouvoir s'exécuter sans que vous ne l'aidiez, sans que vous ne le guidiez, sans que vous ne lui désigniez le tabouret, sans que vous ne le regardiez, sans lui envoyer de signaux parasites même inconscients, et cela juste après avoir entendu la consigne verbale. C'est la partie la plus fastidieuse et la plus longue de cet apprentissage, et cela nécessite du temps. Cela concerne donc trois comportements, les trois autres seront connus du chien, même si la consigne verbale n'est pas parfaitement assimilée.

  • Signaux parasites

    Très souvent, on constate que le chien ne connait pas si parfaitement que cela les consignes verbales car l'ordre est accompagné de gestes même subtils, de signaux quasi imperceptibles, et souvent totalement inconscients. N'oublions pas que le chien ne parle pas, sa culture consiste à observer le moindre mouvement, mimique, attitude de ses congénères pour communiquer. Il utilise donc les même outils avec l'humain.

  • Comment lui apprendre efficacement l'ordre verbal
    Pour éviter cet écueil, il est indispensable durant l'apprentissage d'une nouvelle action ou d'un nouveau comportement, de commencer par prononcer la consigne verbale avant d'effectuer le moindre geste: dans notre exemple, il faudra donc donner la consigne "monte" avant de désigner du doigt le tabouret. Sinon le chien se reposera sur la gestuelle en zappant la consigne verbale: normal Canis lupus familiaris fonctionne ainsi... En utilisant d'abord le mot puis la gestuelle, on permettra au chien d'associer durablement le mot au geste, et à force de répétition, il deviendra ainsi possible de s'exonérer du geste.

Un exemple: lors d'un entrainement, lorsque l'opérateur, étranger au chien, lui demandait une action en utilisant la consigne verbale utilisée habituellement par sa maîtresse, le chien ne comprenait pas. Étrange! Jusqu'au moment ou l'on a détecté chez la propriétaire du chien, persuadée en toute bonne foi que son chien possédait la consigne verbale, un mouvement imperceptible de l’œil accompagnant l'ordre...La propriétaire n'en avait bien sûr pas conscience, mais le chien se reposait sur cette infime gestuelle. La propriétaire a dû retravailler avec son chien en portant des lunettes de soleil!

Apprendre la règle de l'imitation

Vous aurez donc choisi trois actions faciles à reproduire par imitation et votre chien saura les exécuter juste sur ordre. On va donc dorénavant lui apprendre "la règle de l'imitation":

La procédure est la suivante:
  • Pas bouger: vous demandez à votre chien de s'asseoir et de ne pas bouger: attention aucune imitation ne pourra être envisagée si votre chien ne tient pas en place, il doit évidemment être capable de fixer son attention sur vous.
  • Montrer l'action : vous montrez l'action à reproduire, en reprenant notre exemple, vous posez vos deux mains à plat sur le tabouret
  • Consigne "Do it": vous revenez devant votre chien et lui donnez la consigne "Do it"
  • Consigne verbale:tout de suite après le do it, vous donnez la consigne verbale habituelle. Dans notre exemple, "monte": indispensable, car à ce stade votre chien ne connait pas la signification du do it!
  • Récompense: vous récompensez votre chien lorsqu'il réussit.

Travaillez ainsi chacune des trois actions choisies, de façon aléatoire, en ne dépassant pas les six essais par session, car la fatigue s'installe très vite.

Très rapidement vous observerez que votre chien n'attendra plus la consigne verbale habituelle pour s'exécuter, il se contentera du do it car il vous aura au préalable observé montrer l'action: c'est magique, votre chien a compris que do it signifie fais comme moi!

Attention, il est crucial à ce stade de l'entrainement que vous n'envoyiez pas de signaux parasites à votre chien et qu'il ne tienne compte que de la démonstration de l'action. Travaillez avec une autre personne qui sera chargée de vous observer et de vous reprendre ou bien avec une caméra qui vous filme

Pour garder la motivation de votre chien, prenez garde à faire des sessions courtes et à être attentif au moindre signe de fatigue ou de stress, cela serait non seulement désagréable pour votre compagnon mais aussi contre productif pour l'apprentissage!

Généralisation de la règle

Votre chien est maintenant capable de reproduire les trois actions que vous avez choisies et démontrées, juste après le "do it" sans attendre la consigne verbale correspondante. Il est temps de tester les trois actions suivantes, déjà connues du chien, et pas encore abordées dans le contexte du "Do as I do". Le chien va ainsi généraliser la règle. Si le chien a compris le sens de l'exercice, il va reproduire vote action sans difficulté. Si ce n'est pas le cas, aidez-le en lui donnant la consigne verbale correspondant à l'action après le "do it" comme précédemment lors de l'apprentissage de la règle d'imitation.

Si votre chien sort vainqueur de cette étape, il est temps de faire intervenir une autre personne qui prendra votre place pour le faire travailler: ce sera le test, mais cette personne devra exécuter exactement la même action que vous, reproduire exactement les mêmes gestes que vous pour démontrer l'action, et de la même manière!

Haby s'entraine, Heliott découvre

A titre d'exemple, voici les objets et consignes utilisés pour entrainer Haby
tabouret
ciblet
tapis
cochon
autour
pousse
PoseToucheTapisCochonAutourPousse

Après quelques semaines d'entrainement, les consignes verbales ne sont plus nécessaires, Haby a parfaitement compris le principe du Do it, comme on peut le constater dans la vidéo ci-dessous. Elle se trompe parfois, ce qui est permis, mais bien souvent c'est une erreur de sa maîtresse qui en est la cause, comme par exemple, lui cacher la vue en touchant la cible...
Autre souci flagrant dans cette vidéo, le click du cliker arrive généralement beaucoup trop tard. Heureusement Haby est intelligente et elle pardonne facilement...

Haby

Comme d'habitude, Heliott aura eu besoin de plus de temps qu'Haby, particulièrement pour assimiler les consignes verbales. Dans la vidéo ci-dessous, il découvre la signification du Do it.
Mais ce qu'il faut surtout observer, ce sont les signaux parasites envoyés par le maître comme le doigt pointé de façon instinctive. Dans ce cas de figure, on ne peut pas encore parler d'imitation...

Heliott

But ultime: apprendre de nouveaux comportements

Demandez à votre chien de ne pas bouger et de vous observer:

  • Démontrez l’action puis revenez à votre position initiale.
  • Donnez la consigne « Do it » dont le chien connait la signification
  • Si le chien reproduit le comportement, récompensez-le. Sinon, recommencez depuis le début, en renouvelant la démonstration.

Il ne vous reste plus qu'à placer ce nouveau comportement sous consigne verbale. Pour ce faire:

  • Procédez à la démonstration de l'action
  • Nouvelle consigne verbale
  • Consigne « Do it »
  • Votre chien exécute l’action
  • Vous renforcez en le récompensant

En répétant le processus, votre chien finira par enregistrer la nouvelle consigne verbale correspondant à la nouvelle action et vous n'aurez plus besoin d'en faire la démonstration.

Examen de certification

Le séminaire de Claudia Fugazza débute par la présentation du travail accompli par le maître et son chien. Pour le séminaire, l'action "pousse" a été remplacée par un mouvement du corps, à savoir "twist". Pour le chien il est toujours plus difficile de reproduire un mouvement du corps qu'une interaction avec un objet. Certaines personnes adoptent le "coucher", le "roule", le "saute", le "salut", le "gratte" le sol, etc...

Présentation devant Claudia Fugazza

Lorsqu'elle achève un séminaire, Claudia Fugazza propose toujours aux personnes présentes avec leur chien de passer un examen théorique pour le maître et pratique pour le chien. Pour le maître, il s'agira d'un court QCM, pour prouver que la personne a bien compris les fondements et le principe de la méthode. Pour le chien ce sera beaucoup plus difficile, car il va travailler soit avec Claudia, soit avec sa collègue Sara Tagliati, les actions et comportements que vous aurez préparé au préalable avec lui pour le séminaire. Le travail avec un opérateur étranger au chien permet de certifier l'absence de messages même inconscients entre le maître et son chien. Cela va prouver que le chien est bien capable d'imiter une action démontrée par un humain qui ne lui est pas familier et de certifier scientifiquement qu'il s'agit bien d'imitation et seulement d'imitation...

Pour l'examen, Haby a travaillé avec Sara. L'action "pousse" a été réintroduite mais avec le ballon car le camion était peu visible dans l'herbe.

Examen avec Sara Tagliati

Pour aller plus loin on peut:

  • Enchainer plusieurs actions à la suite: prenez garde à progresser très lentement, en ne sous estimant pas la difficulté de l'exercice. Vous pourrez tester les capacités mémorielles de votre chien et vous serez étonné du résultat...
  • Travailler l'imitation différée: vous démontrez une action puis vous vous éloignez avec votre chien durant au début quelques secondes avant de revenir et de lui demander "do it". En progressant lentement, vous constaterez que votre chien mémorise parfaitement l'action même après un délai important.

Pour approfondir:

Quelques recommandations:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Site web